LES RÉSEAUX INTELLIGENTS AU COEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

La transition énergétique représente plusieurs enjeux auxquels le réseau de distribution électrique doit répondre :

Le développement des énergies renouvelables

Eparses et intermittentes par nature, les énergies renouvelables imposent au réseau électrique :

    • d’assurer l’injection de l’électricité auprès d’une multitude de sources,
    • de s’adapter et d’assurer à chaque instant la sécurité
    • le réseau doit poursuivre son objet premier, la distribution d’éléctricité. Ainsi le réseau doit permettre la circulation de l’éléctricité dans les deux sens.
Les réseaux intelligents au coeur de la transition énergétique
Le développement des énergies durables
Les nouveaux usages et l'essor des véhicules électriques

Les nouveaux usages et l’essor des véhicules électriques

A l’horizon 2020, le nombre de véhicules électriques et hybrides en France pourrait atteindre 2 millions d’unités, soit 7% du parc de véhicules légers. Pour les alimenter, 400 000 bornes de recharge publiques et 4 millions de bornes privées seront nécessaires. Le réseau électrique devra être capable de répondre à cette nouvelle demande en garantissant aux utilisateurs l’acheminement en électricité, sans que cela nuise aux autres usages.

Les nouveaux modes de consommation de l’électricité

La maîtrise de la demande en énergie (MDE) constitue un objectif du Grenelle de l’environnement. Elle consiste à répondre à la demande sans augmenter la production, par une meilleure gestion de la consommation. Sur le réseau électrique, les « effacements » permettront par exemple, aux fournisseurs, avec l’accord du client, d’arrêter ou de différer l’utilisation d’un appareil électrique lors d’un pic de consommation.

Les nouveaux modes de consommation de l’électricité

Tous ces changements entraineront un mode de consommation de l’électricité différent dont la réponse est : le réseau intelligent (smart grid). Ce réseau intelligent sera capable de gérer automatiquement les ajustements nécessaires entre production et consommation de manière à garantir la sécurité d’alimentation en électricité des clients et de leur permettre la maîtrise de leur consommation.