LE PROJET SOGRID

SOGRID, à la base du réseau du futur, une chaîne de communication globale liant l’ensemble des équipements

Aujourd’hui, il existe déjà des éléments d’intelligence sur le réseau de distribution électrique, en particulier sur le réseau moyenne tension. L’ambition de SOGRID est de développer un système global de communication qui va permettre aux différents équipements installés sur le réseau de communiquer entre eux. SOGRID permettra de passer de ces éléments d’intelligence sur le réseau à un réseau intégralement intelligent.
Le projet SOGRID consiste à construire la chaîne de communication globale qui permettra à tous les équipements placés sur les réseaux basse et moyenne tension de communiquer directement via le réseau électrique. Concrètement, le consortium réunissant dix partenaires autour d’ERDF et de STMicroelectronics va développer une puce électronique de nouvelle génération, les équipements qui embarqueront cette puce et les logiciels qui y seront intégrés. Ce système global sera développé selon le nouveau protocole de communication CPL, ou courant porteur en ligne, qui permet de transmettre des informations numériques sur le réseau électrique.

Le projet SOGRID

Les multiples apports de SOGRID :

  • pilotage en temps réel et possibilité d’agir à distance et plus rapidement en cas de panne
  • intégration sur le réseau des sources d’énergie renouvelables décentralisées
  • anticipation et accompagnement des nouveaux usages de l’électricité en particulier les véhicules électriques
  • possibilité d’assurer à chaque instant l’équilibre entre production et consommation, notamment lors des pics de consommation grâce à l’effacement de certains appareils
  • maîtrise de sa consommation par le consommateur et qualité de service renforcée
Un projet industriel aux ambitions mondiales

Un projet industriel aux ambitions mondiales

Par son aspect technologique extrêmement innovant, le projet SOGRID n’a, à l’heure actuelle, pas d’équivalent dans le monde. Il porte par conséquent une double ambition industrielle et économique très forte : celle de définir un standard international de communication autour du protocole CPL et de développer des équipements dotés de cette technologie à même d’être exportés. Le projet doit favoriser le renforcement d’une filière industrielle française des semiconducteurs dans le cadre du développement des smart grids.

Un marché potentiel considérable :

  • en France, plus de 35 millions d’équipements communicants seront mis en service.
  • à l’international, il se dessine un marché de 1,7 milliard de matériels électriques intelligents, dont 253 Millions pour la seule Europe et 150 millions en Afrique et au Moyen-Orient.

Une expérimentation grandeur nature sur Toulouse Métropole

SOGRID sera testé sur le terrain auprès des clients d’ERDF sur un démonstrateur de 1000 capteurs et coupleurs situés sur le territoire de Toulouse Métropole. Cette expérimentation grandeur nature sur l’ensemble de la chaîne de distribution électrique aura pour objectif de valider la pertinence technique de cette infrastructure pour le gestionnaire de réseau de distribution, de comprendre le comportement des clients et de montrer comment fonctionnera le réseau de demain.

Une expérimentation grandeur nature sur Toulouse Métropole
27
M€ d'investissements
100
chercheurs
1300
équipements connectés
1
territoire d'expérimentation